Le pouvoir de nos mains : mode d’emploi

[Temps de lecture : environ 10 minutes ]

Prendre conscience de quelque chose c’est déjà l’activer !

Donc, du moment que vous vous pencherez sur vos mains, que vous leur montrerez de l’intérêt et que vous commencerez à comprendre leur fonctionnement, l’activation de leur pouvoir se fera automatiquement. Ensuite, avec de la pratique et une attitude concentrée sur le moment présent, votre ressenti ne fera que croître et la puissance aussi.

Voici quelques informations sur ce que sont nos mains, leurs fonctions, leurs capacités ainsi que trois exercices concrets pour activer tout leur potentiel !

1. Elles sont le prolongement de nos épaules : Création & responsabilité.

arm-2029989_1280

Responsabilité.

En vérité, c’est bête comme choux à comprendre, certaines expressions courantes nous le montrent !

Par exemple, « prendre sur ses épaules » ou encore « porter les souffrances du monde sur ses épaules » parlent de responsabilité.

Notre dos est également en lien avec la notion de responsabilité, mais plutôt avec celle qu’on pense subir, et moins celle qu’on pense actionner nous-même. L’expression « en avoir plein le dos » en dit long…

Beaucoup d’entre nous se retrouvent avec les épaules crispées, verrouillées et le cou tendu car bien souvent, nous faisons vivre en nous une énorme culpabilité.

Pourquoi ?

car nous nous créons des enjeux de perfection à travers nos actions. Nos épaules engrange de plein fouet toute cette culpabilité via ce qu’on fait, ne fait pas, aurait dû faire, ne peux pas faire, à envie de faire sans y parvenir etc ….

–> Ainsi, les épaules sont le lieu par excellence de la responsabilité que l’on s’attribue à l’origine d’une action ET à travers les conséquences d’une action.
L’énergie de nos épaules coule jusque dans nos mains. Ceci impacte grandement les capacités, l’assurance, la posture et la confiance en nos gestes.

Création.

frame-3019254_1280

La notion de création est bourrée de sens, d’image et de composants. A vrai dire, les rouages de la création sont tout de même complexes car c’est tout ce que nous réalisons, fabriquons, pensons, imaginons, construisons … Avec nos forces, mais aussi avec les autres, et avec la Vie. La création est donc effective par tout un ensemble d’énergies !

Il y aurait beaucoup à dire sur la création.

Je vais développer ici l’aspect qui est relié aux épaules, bras et mains.

Comment tout notre mode de vie aurait pu exister sans nos mains ? Difficilement. Toute  activité passe beaucoup par le mouvement et la coordination de nos mains. C’est souvent par elle que nos idées prennent formes dans le monde.

Ainsi, plus vous aurez les idées claires, les épaules dégagés de tout blocages, les bras détendues, et plus le flot de votre création se rendra disponible dans vos main.

–> Dégager ses blocages intérieurs est identique à la levée de barrage, sur la rivière de vos épaules et de vos bras, jusqu’à la cascade représentée par vos mains.

Plus l’eau de la rivière coulera sans obstacle sur son chemin, et plus la chute d’eau sera magnifique, vivifiante, d’une belle amplitude, avec un débit torrentiel.

L’énergie créative sera abondante et se diffusera sans entrave au quotidien.

–> Vos mains auront alors plus de souplesses, de précision et de dextérités , quoi que vous fassiez ! Vous aurez également un meilleur ressenti avec votre peau : la gamme de sensation éprouvée sera plus grande. Créer sera alors de nouveau une composante centrale de votre vie. Ce faisant, la joie de vivre n’est pas bien loin 😉

 

2. Les mains & l’Amour :

 

heart-2750394_1280bis2

Diffusion de l’énergie du Cœur.

Parler du cœur fait bien souvent penser à : soit notre organe physique, soit au chakra du cœur, soit les deux !

Or, le cœur, ou plutôt, le centre de l’Amour et de l’Union entre chaque forme de vie est un complexe de plusieurs centres, un peu comme une constellation.

La « constellation cœur » est un ensemble de centres énergétique, comme suit :

  • le chakra du cœur (= Amour Réalisé),
  • la porte de la Lumière Originelle (le thymus, situé entre le chakra du cœur et de la gorge – = Amour Inconditionnel)
  • et les deux centres énergétiques du haut poumon du masculin et féminin ( = Amour déployée de l’Union ).

Du coup, vous vous doutez bien qu’ici, pour diffuser cette énergie oh combien puissante et réparatrice, il est nécessaire d’ôter les barrières, blocages, nœuds qui résident dans notre corps, et particulièrement dos/épaules ; bras/mains ! Tout comme pour déployer l’énergie créative dans nos mains, le processus de libération de l’Amour  est le même 😉

main prolongement du coeur Sachez enfin, que le magnétisme n’est autre que cette formidable énergie d’Amour, manifestée par une force de création universelle. Sans magnétisme, rien ne tiendrait ensemble, nos corps n’existeraient pas.

–> Ainsi, diffuser du magnétisme et soulager ses proches est possible par tous et toutes. Aucun de nous n’a de don particulier que d’autres n’auraient pas ! Il s’agit en premier lieu d’en prendre conscience, de s’ouvrir à soi et la vie, petit à petit, pour déverrouiller et développer cette capacité naturelle.

Les mains : membres relationnels

hands-2847508_1920

Outre le fait que nos mains diffusent l’énergie de l’Amour et de la Création avec force,  nos mains ont la capacité de toucher, concrétiser la tendresse, l’attention et la fois d’enlever des douleurs, soulager des maux. (Donner/enlever)

Tout ceci est possible grâce à une attitude d’ouverture, d’accueil à l’autre et de réception à l’autre. (Inviter/recueillir)

Nos mains parlent d’Amour et d’Union, et de notre façon d’être par rapport à ces forces : où en sommes-nous avec l’Amour de soi, de l’autre et de la Vie ? Qu’est-ce que je créé au quotidien pour moi, les autres et la Vie ?

Nos mains parlent de nous.

–> Observer comment nos mains bougent (saccadé, crispés, gauche, fluide, délié …) et quelle position nos mains adoptent au repos (fermés, en poings, à demi-ouvert, rigides, détendues …) est une source d’information très pertinente pour apprendre sur soi et notre façon d’être en interaction avec les autres. Alors, n’hésitez pas à prendre du recul et d’observer, accueillir vos mains. Vous aurez certainement des prises de conscience liés à cet observation; prises de consciences qui vous ramèneront un peu plus vers vous et rendrons plus fluides vos relations.

3. Des antennes sensorielles par excellence !

hands-2569034_1920

Nos mains ont aussi une merveilleuse fonction d’antenne : elles captent les énergies ambiantes et permettent de ressentir toutes les vibrations. Elles permettent aussi d’en donner, comme nous venons de le voir.

Prêter attention à ce que capte nos mains est aussi long et difficile que d’apprendre à faire du vélo. Cela demande a s’entraîner, d’abord avec des petites roues (capter un objet visible et palpable) puis de se lancer sans les roulettes ! (capter les énergies venant d’une source invisible).

velo

Enlever les petites roues est un cap qui peut faire grand peur, mais une fois passé, la liberté est là !

–> Capter et ressentir les énergies est un outil égal à un GPS, une carte routière ou de randonnée qui permet de mieux nous guider dans notre vie. On peut aisément sentir si l’énergie est basse ou haute en vibration, si elle nous est agréable ou non, bénéfique ou non (pour un aliment par exemple). Ainsi, on peut mieux s’orienter et choisir avec l’information énergétique que comporte les choses et les formes de vie. Vous verrez petit à petit que bien souvent, votre intuition concorde avec ce que vous captez 😉

A chacun ensuite de soit éviter,  prendre tel quel ou  transformer tel ou tel chose/aliment en diffusant de l’Amour par exemple.

Une fois habitué à ressentir avec ses mains, le niveau suivant n’est pas loin : ressentir avec tout son corps ! C’est égal à monter sur sa première mobylette 😉

Aujourd’hui, capter avec mes mains me sert essentiellement lors de mes soins énergétiques, où pour mesurer le taux vibratoire  d’un objet. Mais cette première phase d’apprentissage avec les mains fut tout simplement indispensable pour passer à la suite !

Car, plus vous développerez vos facultés pas à pas, et plus ce sera tout votre être qui captera et ressentira au quotidien tout ce qui vous entoure, ainsi que l’intérieur de votre corps.

La vie devient alors de plus en plus riche, merveilleuse et surprenante !

 

4. Trois exercices pratique pour activer leur pouvoir.

1. Sentir les sensations courantes en pleine conscience

rainbow-2523908_1920

Pour aller du plus évident au plus subtil, il est déjà nécessaire de s’entraîner à ressentir profondément les sensations courantes, que le corps et l’esprit connaissent : les sensations du chaud jusqu’au froid, le mouvement de l’air, du vent, les vibrations d’appareil électronique ou ménager, la caresse de l’eau ou d’une peau.

Si vous n’êtes pas habitué à pratiquer la pleine conscience, pas de panique !

La pleine conscience est cet état dans lequel votre « concentration » est maximum sur vos sensations. Cette concentration est « paradoxalement » couplée avec un abandon total à la réception des sensations. Tout votre être, corps et esprit, est tourné vers l’objet de votre exploration sensoriel. Vous ne pensez à rien. Vous recevez l’objet, et vous vous laisser envahir par les sensations qu’il vous procure.

La pleine conscience se pratique avec tous les sens de votre corps, et bien entendu, en méditation avec l’accueil de vos pensées.

L’exercice : Ici, il s’agira de toucher un objet en métal par exemple, et de le caresser en fermant les yeux, ressentant toutes les sensations que vous procure cet objet. Vous pouvez le secouer pour entendre un son, ou sentir le déplacement de l’air. Vous pouvez le serrer, le goûter. Puis, éloignez votre main doucement de l’objet, et sentez les sensations de vos mains lorsque l’objet est à 1 cm, puis à 2, puis à 3 … Ensuite, ramenez doucement vos mains vers l’objet, toujours en pleine conscience.

Plus vous prendrez de moments pour ressentir avec vos mains en pleine conscience, plus vous sentirez de subtilité dans vos sensations, et plus vous percevrez l’objet avant de le toucher.

–> A votre rythme, au bout d’un temps qui vous est propre, vous verrez que vous vous surprendrez de penser à toucher et ressentir en pleine conscience à n’importe quel moment de la journée, et vous n’aurez plus besoin de vous prendre un moment exprès pour ça. Et, cela rejaillira sur votre façon d’être au quotidien, sur votre propre humeur et titillera votre paix intérieure.

2. Rapprocher ses mains doucement l’une de l’autre.

christian-1316207_1920

Un des tout premier exercice que j’ai fais pour sentir des densités plus subtiles, est de tout simplement rapprocher tout doucement mes mains l’une de l’autre, paume vers paume, mains ouvertes, doigts serrés sans les coller non plus.

1/ Au départ, je ne sentais absolument rien (mais je n’avais pas fait l’étape de la pleine conscience avant, car je ne connaissais pas 😉 ).

2/ Puis, je senti juste la sensation de chaleur qui se dégage des paumes. C’était déjà un début 😉

3/ Et puis, c’est comme pour toute chose, au fur et à mesure de l’amélioration de la concentration sur les sensations, j’ai pu observer le phénomène suivant : une sorte de densité invisible se formait lorsque mes mains étaient à environ 1/2 cm l’une de l’autre ! Je sentais clairement un « coussin » exister entre mes deux mains.

4/ Par la suite, dans cette même position, je me suis entraînée à visualiser de l’énergie sortir de mes mains. La sensation est nette : la densité s’accroit, et elle pousse même mes mains dans le sens opposé !

–> Toutes ces étapes, je les ai suivis pendant plusieurs années, en étant pas du tout des plus assidus … Alors, essayez, ne vous découragez pas, et si vous tentez l’expérience au moins une fois par jour, il est certain que vous progresserez plus vite que moi !! Mais rappelez-vous que cet exercice (et les autres) sont des compléments de votre cheminement personnel : le degré de force de votre ressenti va de paire avec votre « degré »de réconciliation avec vous même.

3. Sentir l’aura d’un végétal

nature-3299783_1920

C’est le même principe qu’avec l’exercice ci-dessus, sauf que vos deux mains se rapprochent doucement de la plante, paume bien à plat, main devant soi, à la verticale.

Commencez à environ une vingtaine de centimètre de la plante pour une plante en pot.

Plus la taille du végétal est grande, plus il faudra commencer loin !

Dernièrement, j’ai rencontré un très grand sapin qui a une aura d’une bonne vingtaine de mètres ! Vous verrez, cela dépend de la taille de l’arbre, mais aussi de son implantation local et de la qualité de son environnement.

Ce dernier point est valable pour tous les végétaux, ainsi que tous les êtres vivant : plus le vivant est en bonne santé, plus l’aura est grande.

Pour l’exercice, vous pouvez demander au végétal d’agrandir puis rétrécir doucement son aura, dans des proportions confortables pour lui, afin que vous puissiez vous entraîner.

 

5. Recommandation

Soyez doux et patient avec vous-même : vos facultés naturelles ne vont pas se développer du jour au lendemain ! Il existe un réel vase communiquant entre vos ouvertures de consciences successives et le développement de vos facultés extra-sensorielles. Vous vivrez des avancées plus ou moins lente, des stagnations, des retours en arrières ainsi que des bonds de géant. Prenez tout ceci comme un pur voyage de découverte 😉

Émilie Aurélia Zuffrano

 

4 réflexions sur “Le pouvoir de nos mains : mode d’emploi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s